AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

▲THIS IS THE END▲

Après deux années de plaisirs et d'écriture, le forum ferme ses portes. Merci à vous, chers membres.

Partagez | 
 

 Mary-Elizabeth Howell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mary-Elizabeth Howell




¤ MESSAGES : 18

MessageSujet: Mary-Elizabeth Howell   Sam 28 Mai - 3:58


 
Mary-Elizabeth Howell
"Pendant que je me déshabille, je vois vos regards qui brillent."
 

 
Identité ...

Nom ¤ Howell
Prénom ¤ Mary-Elizabeth
Âge réel et physique ¤ 28 ans
Nationalité ¤ Cardiff, Wales
Son métier ¤ Danseuse au Scarlet Corset
Race ¤ Sorcière
Situation ¤ Célibatère
Célébrité ¤ feat. Hayley Atwell


 
Pouvoirs
Mary-Elizabeth, contrairement à la majorité de ses confrères sorciers, n'a pas proprement eu d'apprentissage magique lorsqu'elle était jeune. Ses parents ignoraient complètement leur héritage magique et, ayant perdu contact avec le reste de sa famille, Mary n'avait aucun moyen pour le découvrir... sauf lorsqu'elle fut en danger mortel et que son pouvoir relié au feu se manifesta. Mary-Elizabeth est capable de créer des flammes et de les manipuler. Elle est également immunisée à son dommage, c'est-à-dire qu'elle ne peut pas être brûlée par les flammes.

Mise à part son héritage magique, Mary-Elizabeth entretient également un lien avec le gouffre depuis sa jeunesse. Depuis qu'elle a eu contact avec cet abîme, Mary peut entendre des voix depuis les profondeurs du gouffre lui chuchoter à l'oreille, la poussant à observer les gens autour d'elle et de guêter à la recherche d'être exceptionnels pour former son propre cercle d'êtres surnaturels.


caractère
Mary-Elizabeth est le genre de femme qui fait rêver les hommes et qui fascine secrètement les femmes qui ne peuvent s'empêcher de la jalouser pour son charme, mais ne vous laissez pas tromper par ses apparences, car derrière sa beauté se cache une jeune femme avec plus de force de caractère qu'elle ne le laisse paraître. En effet, Mary a peut-être le visage d'un ange, mais ce n'est qu'une façade pour cacher son esprit calculateur. Très observatrice, elle s'assure toujours d'avoir plusieurs pas d'avance sur tout le monde, son manque de perception lui ayant coûté cher par le passé. Les nombreuses pertes qu'elle a subi au courant de sa vie ont cultivées en elle une soif insatisfaisable pour le pouvoir. En effet, ce que Mary-Elizabeth désire par dessus tout c'est de gravir les échelons de la société pour devenir la femme la plus influente de Londre, croyant que cela lui est redevable après tout ce qu'elle a dû enduré. Mais malgré son passé difficile, Mary est toujours d'une disposition agréable et cherches toujours à voir le soleil derrière les nuages. Elle est une grande amoureuse de la vie et elle en profite pleinement.

Autant que l'on la trouve belle, autant qu'elle est aimé par ses proches. Incroyablement gentille, elle charme tout le monde avec son sourire et ses yeux pétillants de vitalité. Pleinement consciente de l'effet qu'elle a sur les gens, Mary se régale des jeux de corps et prend plaisir à enflammer les coeurs des gens qu'elle côtoie. Mais attention de ne pas trop vous approcher, car qui s'y frotte s'y pique. Son beau visage en a trompé plus d'un se croyant plus mâlin qu'elle et Mary s'est toujours fait un plaisir de remettre à leur place ceux qui la jugeaient plus sotte qu'elle l'est vraiment. Mary-Elizabeth connait pleinement sa valeur et les opinions des autres l'importent très peu. Par contre, ce qui lui importe un peu plus c'est l'opinion qu'on les autres envers ses proches. Si quelqu'un de son entourage se fait maltraiter, on peut être sûr de compter sur Mary-Elizabeth pour qu'elle remette le malfaiseur à sa place.


 
un peu plus ...


¤ Avis sur les surnaturels ¤ Mary-Elizabeth a découvert l'existance des créatures surnaturelles en même temps qu'elle a découvert son propre héritage sorcier. Depuis ce que nouveau monde s'est ouvert à elle, elle est devenue très intriguée par toutes les créatures surnaturelles, enviant ceux qui sont plus capables qu'elle d'utiliser leurs pouvoirs. Mary est particulièrement attirée par les vampires, voyant leur immortalité comme l'ultime puissance (elle ignore complètement que les sorciers sont immortels aussi) et quelque chose de très désirable si elle veut accomplir son rêve de devenir la femme la plus puissante de Londres.

¤ Ce personnage est-il un PV ? ¤ Oui et sont créateur est Nicolas Nobley.

¤ Avez-vous des liens déjà présents sur le forum ? ¤
Nicolas Nobley, dit "Mad Hatter": Nicolas est le grand frère que Mary-Elizabeth n'a jamais eu. Après avoir fuit son ancien lieu de travail, elle a rencontré "Hatter" au Scarlet Corset suite à son embauche. Depuis, les deux entretiennent une relation très familiale. Nicolas la protège des gens trop inconvénients et il n'est pas rare de le trouver parmi la foule lors des numéros de la somptueuse danseuse. Mary se sent à l'aise autour de lui et n'hésite pas à aller le voir lorsqu'elle a le coeur lourd et qu'elle a besoin d'une oreille pour l'écouter. Certes, "Hatter" l'effraie par moment, notamment lorsqu'il est un peu trop déchainé, mais il reste au fond son grand frère de coeur pour qui elle a énormément d'affection. Mais malgré son amour débordant pour lui, Mary voit en lui quelque chose de valeur. Son don pour la divination pourait être d'une aide précieuse dans son acquisition de pouvoir. Elle sait que ce genre de talent pourait lui ouvrir des portes et des bourses, mais l'exploiter pourait ternir son amitié avec le diseur de bonne aventure.



 
derrière l'écran
Pseudo ou Prénom¤ Mary ou Nikky, mais mon vrai nom est Robyn.
Âge ¤ 21 ans.
Ton avis sur le forum ¤ Le design est superbe, le contexte est tellement intéressant qu'il me ramène toujours. La communauté est vraiment accueillante ^^
Des dc ? ¤ Aucun.
Un dernier mot ? ¤ I'M BACK BITCHEEEEEZ ! (again...)



 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Elizabeth Howell




¤ MESSAGES : 18

MessageSujet: Re: Mary-Elizabeth Howell   Sam 28 Mai - 3:59


 
 


 
raconte moi une histoire ...

La vie de Mary-Elizabeth débute à Cardiff, le 12 décembre 1863. Elle naît d'un père, Francis Howell, un comptable, et de Helen Howell, une chanteuse d'opéra de renommée. Sa famille vivait dans un quartier plutôt riche de Cardiff vu leur fortune plus ou moins grande. Ses parents adoraient leur fille, tellement que lorsqu'elle atteint l'âge de 4 ans, ils décidèrent d'avoir un second enfant afin qu'elle ne soit pas seule. C'est alors que la soeur de Mary est née. Son nom était Clara. Les deux jeunes filles s'aimaient inconditionnellement. Elles vivaient dans un monde qui était leur et laissaient rarement les autres le pénétrer. Rien ne pouvait les séparer.

Dix ans plus tard, le père de Mary-Elizabeth reçoit une promotion et est appelé à Londres pour travailler au Bank of England là-bas. C'est alors que la famille Howell laissèrent leur demeure familiale à Cardiff pour migrer vers Londres. Ils s'installèrent dans le West End, un quartier qui ne faisait pas bien différent d'où ils vivaient auparavant. Bien que le changement d'habitation bouleversa les deux filles, elles se réconfortaient à l'idée qu'elles seront toujours ensembles, peu importe ce qui leur arriverait.

À la veille du 16ième anniversaire de Mary-Elizabeth, la soeur aînée se réveilla à l'odeur de la fumée. Pendant qu'elle sortait tranquillement de sa rêverie, l'odeur devint de plus en plus forte et sa respiration se faisait de plus en plus difficile. Lorsqu'elle retrouva ses esprits, elle constata que la fumée provenait d'un feu qui était en train d'engouffrer petit à petit sa maison. Affolée, elle réveilla sa soeur qui dormait dans la même chambre qu'elle et l'aida à sortir de la maison.

Une fois à l'extérieur, Mary prit conscience de l'ampleur de l'incendie. Le feu s'était propagé  jusqu'au dernier étage et avait engouffré tout l'aile Est du bâtiment. Le feu était maintenant à la porte de la chambre de ses parents et elle ne les voyaient pas sortir de la maison. Mary-Elizabeth fonça dans la maison écroulante à la recherche de ses parents. Elle monta les marches dangeureusement instables et, en arrivant au palier au sommet des marches, elle entendit l'escalier s'écrouler derrière elle. Maintenant prise au piège dans l'inferno de sa maison, elle s'enfonça plus loin vers la chambre de ses parents. Les flammes rageait encore plus fort maintenant et la jeune fille pouvait apercevoir ses parents couchés dans leur lit. Ils étaient complètement immobiles, sous les couvertures, alors que l'incendie était occupée à brûler les mûrs de leur chambre. Mary les interpella, mais reçut aucune réponse. Elle alla pour pénétrer leur chambre brûlante, mais entendit un craquement sous ses pieds et recula aussitôt. Le plancher de la chambre de ses parents fissura, laissant passer les flammes de l'étage d'en dessous. Au bout de quelques secondes, un énorme gouffre se forma dans la chambre de ses parents, plongeant le lit de ses parents dans un océan de flammes. Mary-Elizabeth hurla pour que ses parents se réveillent magiquement et qu'ils se sortent de là avant qu'il ne soit trop tard, mais ses efforts furent en vain. La jeune fille regarda un instant le gouffre qui avait avalé ses parents tout rond, de longs jets de larmes coulant de ses yeux qui chauffaient à cause des cendres et de la fumée dans l'air. Mais la pauvre petite Mary-Elizabeth n'avait pas le temps de pleurer la mort de ses parents tout de suite. Le sol sous ses pieds allait bientôt s'enfondrer aussi. Elle contempla l'idée d'aller rejoindre ses parents, mais se rappela aussitôt que sa petite soeur l'attendait dehors et qu'elle était probablement en train de se débattre avec les forces de l'ordre pour aller la rejoindre tellement qu'elle était inquiète pour elle. Alors, prenant son courage à deux main, Mary fonça vers la fenêtre au bout du corridor et, sentant le sol derrière elle se désagréger, bondit au travers de la vitre fissurée et tomba lourdement dans la neige.

La noirceur se mit à entourer Mary-Elizabeth. Son corps s'abandonnait tranquillement à la léthargie et son esprit se brouillait. Une fatigue intense la saisit soudainement et ses yeux se refermèrent lentement. Avant de se faire engouffrer par le néant, Mary crut entendre la voix de Clara appeler son nom au loin...



Tout était noirceur autour de Mary-Elizabeth pendant ce qui semblait être des mois pour elle. Elle rôdait les abîmes qui l'entouraient, incapable de comprendre où elle se trouvait. Des murmurs résonnaient autour d'elle, chuchotant des phrases inaudibles dans son dos. Pendant longtemps, Mary ne put comprendre ce que les voix lui disaient. Elle se laissait tomber sur ses genoux en pleurant, implorant aux voix de cesser de lui parler, mais rien ne pouvait les arrêter. Puis, un jour, elle sentit une main se poser sur son épaule et quelqu'un lui chucota à l'oreille.

- Réveille-toi, Mary-Elizabeth, et accomplis ta destinée...

À ce moment, les ténèbres qui entouraient la jeune fille se dissipèrent et Mary ouvrit les yeux. D'abord désorientée par sa vision brouillée, elle retrouva rapidement la fonction de ses yeux et constata qu'elle était couchée dans un lit d'hôpital. Le soleil filtrait au travers des minces rideaux. Son crâne, ainsi que ses pieds, ses mollets, ses mains et ses avant-bras étaient enroulés de bandages. Elle tenta de se redresser dans le lit, mais une douleur accrue la força à se recoucher. Elle gémit douloureusement. Comment s'était-elle rendu ici? Elle ne se souvenait de rien...

Une infirmière finit par la trouver consciente et elle alla aussitôt chercher un docteur. On lui expliqua ce qui lui était arrivé: elle avait essayé de sauver ses parents d'un incendie qui avait détruit leur maison et que pour se sauver des flammes, elle avait bondit hors de la fenêtre du premier étage. Heureusement, elle était tombée dans un banc de neige, ce qui l'avait sauvé d'une blessure grave, mais le choc qu'elle avait eu à la tête l'avait plongé dans un coma qui avait duré presque une semaine. Pendant que le docteur lui expliquait la cause de ses blessures, tous les souvenirs de l'incendie lui revinrent petit à petit. Les flammes, le bois qui craquait sous ses pieds, la chaleur, la fumée... et une petite fille qui criait son nom. C'est alors qu'elle se redressa soudainement dans son lit, paniquée.

- Où est Clara ? Qu'est-ce qui est arrivé à ma soeur ?!

Mary gémit alors que son corps lui envoyait des vagues de douleur. Son crâne lui faisait particulièrement mal. Une infirmière la coucha sur le dos doucement. Le docteur lui expliqua que Clara, grâce à elle, avait survécu à l'incendie avec aucun dommage et qu'elle était impatiente de la voir. Mary renvoya le docteur et lui ordonna de lui faire voir sa petite soeur. Réticent, le docteur acquiesça et fit entrer la jeune Clara dans la salle. La jeune fille se jeta sur sa soeur, qui grogna de douleur alors que sa soeur la serrait trop fort. Les deux soeurs, à nouveau réunies, firent la promesse qu'elles ne se perdraient plus jamais de vue.



Malheureusement, la vie avait d'autres plans pour les deux jeunes femmes. Maintenant orphelines, les deux filles Howell furent envoyées dans un orphelinat. Quelques semaines s'écoulèrent depuis leur arrivée et un groupe d'hommes visitèrent l'orphelinat. Ils ne semblaient pas être là pour adopter des enfants, mais lorsqu'ils posèrent leurs regards sur Mary-Elizabeth, ils sourirent malicieusement de leurs dents jaunes. Ils payèrent la maîtresse des lieux et avant qu'elle ne puisse protester, les hommes attrapèrent Mary par les bras et l'entraînèrent avec eux. Clara, quant à elle, ne pouvait que regarder, impuissante, sa grande soeur se faire enlever alors que la maitresse la tenait dans ses bras.

Les hommes qui avaient repêché Mary-Elizabeth étaient en fait les patrons d'une maison close pparticulière dans un quartier obscur de Londres. Mary allait devenir leur plus jeune employée. Aussitôt arrivée, il l'habillèrent de costumes et lui ordonnèrent de danser sur une petite scène avec d'autres filles. Elle ne voyait pas trop l'intérêt de se dandiner ainsi pour le plaisir des hommes, mais sa performance semblait nourir leur envie. Une fois la performance terminée, les hommes se battaient pour voir qui allait pouvoir la dévierger. Elle rapporta énormément d'argent lors de son premier soir...

Ce fut sa routine pendant plusieurs années. Au fil des ans, Mary se fit un nom dans la petite entreprise pour qui elle travaillait. Les clients s'étaient mis à l'appeler la "Queen of Hearts", car elle avait le tour pour manipuler les coeurs des hommes dans chacune de ses performances. Terriblement douée en danse, son corps semblait étrangement fait pour ce métier. Mais la source de son talent ne venait pas purement d'elle. Les voix qui lui avaient communiqué lors de son coma n'avait jamais vraiment disparu. En fait, depuis qu'elle s'était fait séparé de sa soeur, elles étaient devenus ses seuls compagnons et lui sursuraient à l'oreille ce qu'elle devait faire, lui promettant que si elle leur obéissait, qu'elle retrouverait sa liberté. Les voix lui avaient tout appris: comment faire plaisir aux hommes, comment les enrouler autour de son doigt pour leur faire faire ce qu'elle voulait, comment enflammer les coeurs de chacun qui assistaient à ses performances. Grâce à elles, la Queen of Hearts était devenue la prostituée la plus rentable pour la maison close. Ses patrons étaient ravis et la traitaient en favorite. Les autres prostituées la jalousaient pour l'attention qu'elle avait.

Mary-Elizabeth commençait finalement à s'y faire à ce mode de vie, jusqu'au moment où ses patrons recrutèrent une nouvelle danseuse. Elle devait avoir le même âge que sa sœur au moment où elle avait été arrachée de l'orphelinat. Au sein de l'entreprise, elle se faisait appelée Songbird, parce qu'elle avait une voix magnifique. Les patrons la faisait chanter pour les clients avant de la faire disparaître avec un des clients de la salle comme tout le monde. Mary n'y croyait pas lorsqu'elle la vit entrer dans la maison close. Comment ses patrons pouvaient-ils engager une fille aussi jeune? Et pourquoi elle plutôt que sa soeur? La jeune femme était rongée par la colère et la pitié qu'elle éprouvait pour cette fille. Sa pitié la poussa finalement à se rebeller contre ses maîtres. Elle ne pouvait tout simplement plus laisser les autres souffrir pendant qu'elle se faisait lancer des fleurs. Alors, un soir, elle rassembla tout le monde de la maison close et concocta un plan pour faire sortir tout le monde.


La fameuse soirée arriva et, comme prévu, Mary-Elizabeth glissa des somnifères dans les verres de ses patrons et rassembla toutes les employées dans sa petite chambre. Ayant acquis les clés de l’établissement après une soirée pleine d'alcool avec le propriétaire du bordel, elle guida les femmes dans les corridors du bâtiment délavé. Dans sa main droite, elle tenait la main de la jeune Songbird, qui tremblait de peur. Elle savait aussi bien qu'elle ce qui leur arriverait si les patrons se réveillaient et les surprendraient en train de s'évader. Mais Mary ne pouvait pas se permettre de penser à ça. Tout le monde lui faisait confiance. Tout le monde comptait sur elle pour que ce plan fonctionne.

Le groupe de femmes arriva finalement dans le hall d'entrée. Les deux videurs habituels étaient à leurs postes près de l'entrée. L'un d'eux semblait à moitié saoul, tandis que l'autre semblait prêt à s'endormir. Mary-Elizabeth fit signe aux autres de l'attendre pendant qu'elle se glissait discrètement dans la cuisine. Elle alluma alors le four à gaz et sortit une allumette des plis de sa robe. Elle gratta l'allumette sur le bord d'un des comptoirs, puis l'approcha du four. Le gaz prit immédiatement en feu et Mary courut dans l'entrée pour aller chercher les deux hommes massifs. Elle les avisa du feu dans la cuisine et les deux videurs se précipitèrent à toute vitesse vers la cuisine. Pendant qu'ils s'occupaient du feu, Mary-Elizabeth fit signe aux autres de sortir de leur cachette et les fit sortir par la porte avant.

Cependant, Mary avait sous-estimé l'intelligence des videurs. Cela leur prit beaucoup moins de temps que prévu pour éteindre le feu et ils retournèrent dans le hall d'entrée, seulement pour découvrir une armée de jeunes femmes se faufiler par la porte de la grille. Elysabeth tenait la porte ouverte pour les filles. Songbird, qui tenait toujours la main de Mary, aperçut les deux hommes et se mit à crier. Ces derniers s'en venaient en courant vers eux. Mary-Elizabeth implora à Songbird d'aller rejoindre les autres, mais celle-ci ne voulait pas partir sans elle. Il n'y avait pas assez de temps pour qu'elle puisse se sauver avec elle, alors Mary la poussa de l'autre côté de la grille et referma la porte. Songbird tenta de rouvrir les portes, mais Mary avait déjà verrouillé la grille. Songbird tenta vainement de les forcer ouvertes, mais Mary-Elizabeth lui ordonna d'aller rejoindre les autres. Une des autres femmes du bordel attrapa la jeune fille dans ses bras et l'entraina avec elle. Pendant ce temps, les deux videurs avaient rejoint Mary et essayaient de l'immobiliser. Mary n'allait pas se laisser avoir aussi facilement et asséna un coup de trousse à clés sur la tempe d'un des deux hommes. Ce dernier recula tandis que son ami attrapa le bras de la danseuse. Elle se débattit du mieux qu'elle le pouvait, mais l'autre homme finit par se remettre de son coup et lui asséna un coup de matraque derrière la tête. Elle perdit aussitôt conscience.


À son réveil, Mary-Elizabeth vit qu'elle était attachée à un lit avec les jambes écartées. Ses patrons se tenait devant elle. Ils avaient tous enlevé leurs chemises et leurs vestons. L'un d'eux avait enroulé sa ceinture autour de son poing. Prise par la panique, la jeune femme se débatit contre ses liaisons sans succès. Elle savait très bien ce qui allait lui arriver. Un par un, chaque patron eut son tour au lit avec elle. Jusqu'au levé du matin, Mary dut endurer une nuit complète de douleur et d'humiliation avant de se faire finalement libérer. Ils la retournèrent dans sa chambre, qui allait dorénavant devenir sa prison.

Brisée, Mary-Elizabeth se laissa choir sur le plancher de sa chambre. Les voix du gouffre lui murmurèrent de se relever, mais elle les ignora. Plus rien de lui importait à présent. Elle avait tout perdu: sa famille, sa soeur, sa dignité... Pourquoi continuer lorsqu'il ne te reste rien?

Chaque nuit, elle accueillait des dizaines d'hommes dans sa chambre pour leur offrir des faveurs sexuelles. Chaque soir, elle se dandinait devant un public avide de la voir plus tard sans ses vêtements... Certes, le bordel retrouva d'autres employées assez rapidement, mais Mary-Elizabeth avait de l'ancienneté, ce qui faisait d'elle une des préférées de la foule. Elle traversait chaque jour en se réfugiant dans son subconscient, laissant les voix la tourmenter sans réagir. Plus rien ne l'atteignait. Elle était devenue vide. La Mary-Elizabeth qu'elle avait connu n'existait plus. Il ne restait plus qu'une coquille. Puis, alors qu'elle se faisait engueuler par le propriétaire des lieux, Mary-Elizabeth sentit une main sur son épaule et une voix lui murmurer à l'oreille.

- Réveille-toi, Mary-Elizabeth, et accomplis ta destinée...

À ce moment, quelque chose en elle se réveilla. Une colère, une rage qu'elle avait enfouit au plus profond de son être. Toute la colère qu'elle avait ressentit lorsqu'elle avait perdu ses parents, la rage qu'elle avait ressentit lorqu'on l'avait arraché de sa petite soeur et toute la colère qui était monté en elle durant son emploiement lui revint à elle d'un seul coup. Son regard vide se transforma en un regard de rage alors qu'elle levait tranquillement la tête vers le propriétaire. Elle souhaitait que ce soit lui qui ait péri dans le feu au lieu de ses parents. Elle le maudissait de ne pas avoir brûlé à leur place et pendant qu'elle l'imaginait en train de brûler dans sa maison, le plancher sous les pieds du propriétaire prit soudainement en feu. Mary-Elizabeth sursauta en reculant de plusieurs pas. Le propriétaire hurla alors que les flammes grimpaient après ses vêtements. Apeurée, Mary-Elizabeth regarda d'abord la scène avec horreur, mais une voix la rassura en lui disant que les flammes n'allaient plus jamais lui faire de mal et qu'elle était en contrôle. Alors, se concentrant sur les flammes, elle les intensifia, engouffrant le propriétaire de la maison close.

Le vacarme qu'il avait caussé avait attiré l'attention de ses patrons et ils se trouvèrent tous devant la porte de la chambre de Mary. Cette dernière, maintenant animé par un désir de vengence, traversa les flammes et le cadavre de son ancien employeur sans aucune trace de brûlure sur elle. Ses patrons s'affolèrent, la traitant de sorcière avant de se faire avaler par un torrent de flammes. À présent débarassée des hommes qui lui avait causé toute sa souffrance, Mary-Elizabeth s'empressa à faire sortir toutes les femmes de l'établissement et après quelques temps, les forces de l'ordre se rendirent sur place pour les escorter à l'hôpital.



Après un long séjour à l'hôpital, Mary-Elizabeth se mit à rechercher un nouvel emploi. N'étant pas spécialement douée en autre chose que la danse et l'art de la scène, Mary ne savait pas où elle pourait se faire engager. Ce qui était certain pour elle, c'est qu'elle ne vendrait plus jamais son corps à ceux qui ne le méritaient pas. Alors qu'elle croyait que tout était perdu, elle entendit les nouvelles qu'un cabaret s'ouvrait à Londres et qu'ils étaient à la recherche de danseuses. Ne sachant pas quoi faire d'autre, Mary décida de profiter des talents qu'elle avait développé au bordel pour gagner sa vie, du moins, jusqu'à ce qu'elle puisse faire autre chose. Après avoir impressionné la propriétaire du Scarlett Corset avec ses talents en danse, son charisme et sa force de caractère, la Queen of Hearts retrouva à nouveau la scène.



 

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carolyne Nights

Magie des Morts

avatar


¤ AVATAR : Eva Green
¤ CRÉDIT AVATAR : tumblr
¤ MESSAGES : 141
¤ EMPLOIS : Medium

MessageSujet: Re: Mary-Elizabeth Howell   Sam 28 Mai - 9:56

Bienvenue !
Hâte de lire ce PV tout élaboré ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neal Ó Súilleabháin

Loup en Meute

avatar


¤ MESSAGES : 329
¤ AGE : 310 ans loup/ 30 ans physique
¤ EMPLOIS : Propriétaire d'une tannerie

MessageSujet: Re: Mary-Elizabeth Howell   Sam 28 Mai - 10:07

Bienvenue de nouveau, avec cette beauté! Wink


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Elizabeth Howell




¤ MESSAGES : 18

MessageSujet: Re: Mary-Elizabeth Howell   Dim 29 Mai - 4:23

Voila j'ai terminé la première partie de ma fiche ^^
J'espère avoir quand même bien cerné le PV =O

Merci à ceux qui m'ont souhaité la bienvenue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomas

Hybride pur

avatar


¤ MESSAGES : 126
¤ AGE : 25 ans réel (24 physiquement)

MessageSujet: Re: Mary-Elizabeth Howell   Dim 29 Mai - 9:19

Bienvenue !!!

(Je me suis fait un choc, pendant 1 seconde, j'ai cru que tu étais nue sur ton avatar ! XD
Ou alors Tomas développe des capacités à voir à travers les fringues Razz)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luka Abberline

Magie du Mental

avatar


¤ AVATAR : Michelle Williams
¤ MESSAGES : 63
¤ AGE : 29 ans
¤ EMPLOIS : patissière

MessageSujet: Re: Mary-Elizabeth Howell   Dim 29 Mai - 9:30

Bienvenue Marie Smile


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Elizabeth Howell




¤ MESSAGES : 18

MessageSujet: Re: Mary-Elizabeth Howell   Dim 29 Mai - 19:14

Hahahah xD J'espère que non sinon Tomas risque de se mettre dans le trouble xP

Meci vous deux ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Feodor Litovski

Loup Solitaire

avatar


¤ AVATAR : Jamie Dornan
¤ CRÉDIT AVATAR : Cadi
¤ MESSAGES : 1226
¤ AGE : 151 ans d'âge réel pour la trentaine d'âge physique...
¤ EMPLOIS : Chien Errant

MessageSujet: Re: Mary-Elizabeth Howell   Mar 31 Mai - 10:50

Mdr ! J'ai eu le même bug en voyant l'avatar... C'est la couleur chair de la robe !^^ lol

Re-bienvenue parmi nous jolie Mary !^^



Lena & Feodor
A long road to redemption...            
- by Lilie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naya Lupesco

Louve Solitaire - Admin

Louve Solitaire - Admin
avatar


¤ MESSAGES : 1259
¤ AGE : 107 ans

MessageSujet: Re: Mary-Elizabeth Howell   Dim 12 Juin - 17:17

Pourrions nous avoir des nouvelles de ta fiche?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Elizabeth Howell




¤ MESSAGES : 18

MessageSujet: Re: Mary-Elizabeth Howell   Jeu 23 Juin - 8:12

Oui! Je m'excuse mille fois pour mon absence et mon manque de presence sur le forum. Avec la fin des cours, ma graduation et les intrevues pour un emploi, j'avais beaucoup de mal a trouver du temps libre :S

Sachez, par contre, que je suis encore très intéressée a incarner ce perso et je demanderais un delais pour pouvoir terminer ma fiche Smile

Merci pour votre compréhension ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naya Lupesco

Louve Solitaire - Admin

Louve Solitaire - Admin
avatar


¤ MESSAGES : 1259
¤ AGE : 107 ans

MessageSujet: Re: Mary-Elizabeth Howell   Sam 25 Juin - 20:08

Et bien nous t'accordons ce délai miss mais essai tout de même de ne pas trop tarder ^^



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Elizabeth Howell




¤ MESSAGES : 18

MessageSujet: Re: Mary-Elizabeth Howell   Sam 25 Juin - 22:19

FINITOOOOOOO ! Very Happy

Voila j'ai terminé ma fiche ! (je crois...)
Je suis prête à la soumettre à votre jugement Razz

PS: Il pourait être bon de changer mon pseudonyme aussi ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tomas

Hybride pur

avatar


¤ MESSAGES : 126
¤ AGE : 25 ans réel (24 physiquement)

MessageSujet: Re: Mary-Elizabeth Howell   Jeu 30 Juin - 20:41

Je veux te voir danseeeeerr miss bustier en peau de toi !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Elizabeth Howell




¤ MESSAGES : 18

MessageSujet: Re: Mary-Elizabeth Howell   Ven 1 Juil - 18:34

Je ne veux pas avoir l'air chiante, mais il y a une toute petite erreur dans mon pseudo. C'est un "Z" à la place du "S" dans Elizabeth... ^^"

Si quelqu'un pouvait me le changer, ce serait vraiment gentil ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iouri D. Iaroslav

Vampire - Admin
Vampire - Admin
avatar


¤ AVATAR : Viggo Mortensen
¤ CRÉDIT AVATAR : Feo, Lilie....
¤ MESSAGES : 844
¤ MULTIS : Gabriel Lazare // Nyméria O'Faolain & Scarlett Maxwell
¤ AGE : 35 ans (physique) // 250 ans (réel)
¤ EMPLOIS : Dresseur de chevaux- Propriétaire du Haras d'Eldred

MessageSujet: Re: Mary-Elizabeth Howell   Ven 1 Juil - 18:58

Je le fais de ce pas ^^ désolée :angel



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mary-Elizabeth Howell




¤ MESSAGES : 18

MessageSujet: Re: Mary-Elizabeth Howell   Ven 1 Juil - 19:05

C'est pas bien grave Wink
Merci bien ! Very Happy

PS: J'adore ton avatar <3 Vive le Seigneur des Anneaux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naya Lupesco

Louve Solitaire - Admin

Louve Solitaire - Admin
avatar


¤ MESSAGES : 1259
¤ AGE : 107 ans

MessageSujet: Re: Mary-Elizabeth Howell   Ven 8 Juil - 16:33

Désolé pour le retard miss, je vais tâcher de m'atteler à ta fiche ce week end. Par contre avant toute chose je voudrais attirer ton attention sur le départ de Mad Hatter afin que tu puisse être certaine ou non de ton choix de perso ^^ si tu as la moindre question n'hésite pas



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Mary-Elizabeth Howell   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mary-Elizabeth Howell
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Death Proof
» Mary Pierce
» Elizabeth Paisieva
» Skyline C110 GT-R - Ken & Mary
» Poor Mary !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
London's Dark Side :: Personnages :: Who are you ?-
Sauter vers: